Sport : mes sources de motivation !

Catégories Une goutte de sport

Ce n’est plus un secret pour personne et, même si j’ai mis bien longtemps à m’assumer complètement comme telle : je crois qu’on peut me considérer comme une grande sportive !

Cependant, je vais peut-être vous décevoir mais il m’arrive aussi de ne pas être motivée à aller courir ou à m’entrainer (natation, renforcement, etc.), voire même à prendre mon vélo pour me déplacer (alors même que je n’ai plus de pass Navigo !)

Et pour couronner le tout, je viens de m’inscrire dans une salle de sport. Comme quoi « il ne faut jamais dire jamais » car j’ai toujours crié haut et fort que le sport en intérieur n’était pas pour moi. Mais j’ai une bonne raison, que je vous exposerais bientôt… #suspense …

Heureusement, j’ai pas mal de petits trucs plutôt infaillibles pour endiguer la démotivation. Je vous ai donc concocté une petite liste dans laquelle vous pourrez piocher à volonté.


Strava et ses itinéraires !

Pour celles et ceux qui connaissent l’application et le site Strava, je suis certaine que vous êtes également des convaincu.e.s !

Il s’agit d’un site qui, non seulement vous permet d’enregistrer et de regrouper vos activités sportives (notamment la course à pied), mais permet aussi (entre autres fonctionnalités) de se créer des « itinéraires » et de les télécharger ensuite sur notre montre de course (oui, si vous essayez sur votre Swatch, ça ne risque pas de fonctionner… quoique je n’ai jamais essayé :))

Bref. J’utilise cette fonctionnalité dès que je pars en vacances ou en week-end quelque part mais aussi dès que j’ai du mal à me motiver à me sortir de chez moi, notamment quand j’ai prévu un entrainement un peu long (et pour éviter une éventuelle monotonie).

Par exemple, je commence petit à petit à faire le tour de chaque arrondissement (ci-dessous celui du 14ème) et j’envisage ensuite de regrouper tous ces itinéraires en 1 pour faire une jolie carte de Paris (on se motive comme on peut, moi je vous le dis :)).

Bon. Et sinon je m’inspire aussi des sites touristiques, par exemple avec Paris ZigZag et son article sur les plus belles rues du 14ème arrondissement, qu’il me tarde de mettre à l’épreuve.

Mais je me creuse aussi encore la tête pour faire de jolis GPS drawing. Le concept ? Dessiner une forme reconnaissable (lapin, papillon ou même requin, comme l’a fait récemment Marine Leleu) à la seule force de ses petits petons (et toujours avec l’aide fidèle de Strava). De mon côté, je n’ai pas encore réussi à faire une forme digne de ce nom mais je ne désespère pas.

Bon et sinon, je peux aussi me faire des itinéraires pour me permettre d’optimiser mon temps : passer à la bibliothèque sur mon chemin, rejoindre des amis pour l’apéro (passer la soirée en jogging alors que tout le monde est en tenue de ville ? Même pas peur ! :)), etc.


Km for Change !

J’aurais même dû le mettre en premier mais l’application de running solidaire Km for Change (dont j’ai l’honneur de faire partie des co-fondateurs/trices, pour celles et ceux qui ne seraient pas encore au courant).

Je n’utilise pas toujours l’application (bouh ! je ne montre pas l’exemple, héhé) car je préfère laisser les kilomètres à tous les autres coureurs et coureuses de notre belle communauté mais aussi car nous sommes souvent en test sur une version « privée » de l’application. Mais dès que j’ai besoin d’un peu de motivation, j’allume l’application pour courir solidaire et pour courir pour celles et ceux qui ne le peuvent pas (bizarrement, dès qu’on y pense, la motivation revient directement !)

Si vous ne connaissez pas encore, il est plus que jamais temps de vous mettre à jour et je vous mets une petite vidéo pour vous aider.

D’ailleurs, on est aussi passés à la télévision récemment, dans l’émission « On a la solution » sur France 3. Pour voir le replay, c’est par ici !


La chasse aux trésors avec le Géocaching !

Parce que je me connais et que je pars du principe que je ne suis motivée sur la durée que si je m’éclate et que je m’amuse… surtout quand il s’agit d’un loisir et d’activités que je fais de mon plein grès !

Il était donc inévitable que je tombe sous le charme du « géocaching ». Le concept ? Il s’agit à la base d’un site internet puis d’une application… de chasse aux trésors géante ! Eh oui, partout dans le monde sont disséminées des « caches » renfermant a minima une liste de noms (à laquelle vous pouvez apposer le votre si vous la trouvez) voire même quelques petits gadgets, qu’il faut repérer sur l’application, chercher et trouver le précieux butin, non sans une certaine fierté.

L’objectif est donc de dénicher un maximum de caches, de profiter de vos déplacements, week-ends et vacances pour dénicher les caches qui se trouvent dans votre quartier… ou de faire comme moi et de se motiver à aller courir ou marcher en ayant au préalable repéré quelques caches à trouver. Bon. J’ai déjà pas mal ratissé tout mon quartier mais je suis loin d’avoir fait tout Paris alors j’ai de la marge !

On se fait quelques caches la prochaine fois ?


Redécouvrir sa ville

Il y a quelques mois, j’ai eu la chance de participer à mon premier run culturel dans le 20e arrondissement organisé par Camille Court en Vert (cf. photo ci-dessous…). Et j’avais franchement adoré ! On redécouvre sa ville, on rencontre de belles personnes, tout en soutenant un beau projet qu’est celui de Camille… et bien sûr en se cultivant !

J’espère avoir le temps et l’occasion d’en refaire cette année mais n’hésitez pas à sauter le pas… c’est accessible à tous et avec un bel esprit sportif de partage !

Si vous n’êtes pas du genre « sociable » (il en faut pour tous les goûts ;)) ou si votre emploi du temps ne vous permet pas de vous joindre aux runs organisés par Camille, il y a aussi l’application Runnin’City (l’application de running touristique) que j’ai découverte récemment. On peut y proposer des parcours thématiques de différentes distances, ce qui permet également de redécouvrir sa ville le temps d’un entrainement.

Là aussi, cela encourage de beaux projets qui véhiculent les belles valeurs du sport !


S’autochallenger

Même si je ne porte pas forcément Running Heroes dans mon coeur et que je ne partage pas toutes les valeurs véhiculées par le concept, je ne peux pas nier que c’est toujours motivant de se dire que nos kilomètres peuvent non seulement nous faire engranger des points mais aussi gagner des « challenges », qui varient beaucoup (temps, distance, répétition). Ça permet de pousser un dernier kilomètre quand on sait que cela va nous faire compléter un des challenges de la semaine 🙂

En fait, j’ai repris la natation cette année et c’est surtout la version « natation » qui me motive en ce moment : Swimming Heroes. C’est plus challengeant pour moi, il y a moins de personnes inscrites pour le moment… donc plus de chances d’être tirée au sort 😉

dav

Partager

Pour moi, la motivation ultime, c’est quand-même le partage ! J’ai de la chance d’être entourée de quelques ami.e.s sportifs et sportives et ces quelques photos ne sont qu’un petit échantillon des moments partagés que je ne manquerai pour rien au monde… et malgré tous les aléas de la météo ! 😉


S’évader

Forcément, c’est la solution la plus simple et la plus facile à mettre en place : écouter des podcasts et/ou de la musique motivante pendant l’entrainement !

Je vous ferais un article spécial sur mes derniers coups de coeur niveau podcasts… car il y en a un sacré paquet, et dans tous les domaines !


Ça fait déjà pas mal de sources de motivation mais je suis sûre que vous en avez d’autres alors n’hésitez pas à me les partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.