Mettre plus d’amour dans sa vie

Catégories De quoi faire sa part...
Mettre plus d’amour dans sa vie, choisir l’amour plutôt que le ressentiment, la critique ou la colère. C’est bien joli sur le papier mais tellement plus compliqué à mettre en œuvre dans la réalité.
J’y pense beaucoup au quotidien et je tente de mettre en place ces quelques petites habitudes pour m’aider à instiller toujours plus d’amour et de bienveillance au quotidien :

 

  • Valoriser la positif plutôt que le négatif. En bon français, nous avons tendance à regarder à opter pour la négativité plutôt que le côté positif, quelle que soit la situation. Et si on changeait de regard ?

Mon exemple : j’ai longtemps ragé et même râlé ouvertement contre les personnes qui baladent leur(s) chien(s) sans ramasser leurs déjections. Et à Paris, on peut dire que j’avais du grain à moudre ! Désormais, j’essaie de changer de regard en remerciant et en félicitant les personnes qui le font !

Observez vos réactions négatives ou vos critiques faciles… Et lancez-vous !

 

 

  • Offrir aux gens les plus importants ce qu’on a de plus précieux : notre temps. Ce n’est pas chose facile dans notre monde qui va à 100 à l’heure. On aimerait tout faire, on pense et on fait plusieurs choses en même temps, on optimise notre temps, on reste scotchés à notre portable à se projeter ailleurs dans le temps même pendant les repas de famille ou les dîners entre amis. Et si on appréciait vraiment le moment présent ?

Mon exemple : vous connaissez le mode avion de votre téléphone ? Aller, ne me faites pas marcher 😉 Personnellement, je viens de très loin dans ce domaine et j’avais une forte tendance à regarder systématiquement mon téléphone, même pendant une soirée avec des amis(e)s que je ne vois pas souvent… Et ce plusieurs fois par soirée. Désormais, je fais le choix conscient de mettre mon téléphone en mode avion dès le début de la soirée. Du coup, si je suis tentée de prendre mon téléphone pour regarder mes emails ou mes notifications, je dois faire le geste conscient de le désactiver. Et j’y renonce pratiquement tout le temps.

Au final, c’est juste une histoire d’habitude à changer… 😉

 

 

  • Sourire aux gens dans le métro. À Paris, on se plaint souvent que « tout le monde fait la gueule dans le métro ». Mais ne sommes-nous pas  les premiers à tirer la tronche nous-même ? Et si on montrait l’exemple ?
Mon exemple : essayer ! L’idée n’est pas de sourire béatement et constamment, je risquerai surtout de passer pour une demeurée. Mais, quand je le sens, quand on regard croise celui d’une autre personne ou que la personne assise en face de moi m’inspire, j’esquisse un sourire et il m’est rendu (au moins) 9 fois sur 10. Une bien meilleure statistique que le loto pour un vrai  booster « bien-être ». Ça vaut le coup de tenter votre chance, non ?

 

 

  • Faire des cadeaux/de petits gestes sans raison à ceux qui vous entourent. Dans notre société moderne et consumériste, ce ne sont pas les occasions qui manquent pour offrir des cadeaux à notre entourage. Noël, anniversaires, fête des mères, des pères, des grands-mères, etc. On finit par se sentir obligé, par se stresser et trouver un cadeau à la dernière minute sans avoir pris le temps de le choisir en pensant à la personne qu’on aime et à sa réaction. Et si on bousculait ces injonctions à donner de l’amour ?

Mon exemple : je ne fais pas forcément de cadeau à mes proches pour les occasions citées plus tôt, je préfère les surprendre à leur faire des cadeaux sans raison, seulement parce que j’ai pensé à eux quand j’ai aperçu un joli bijou qui plairait à une amie ou un livre qui plairait à un/une autre. Et croyez-moi, vos proches seront gagnants dans l’histoire car ces occasions spontanées seront bien plus courantes que les précédentes. Seule véritable exception ? Mon chéri, qui mérite (au moins !) le droit aux 2 types d’attentions… ❤

 

 

  • Se dire que personne n’est foncièrement méchant. En immense majorité, personne n’est jamais négatif à votre égard dans l’unique objectif diabolique de vous nuire ou de vous faire du mal. La réaction et le comportement d’une personne à votre encontre sont d’ailleurs avant tout liés à sa propre vie et ses propres difficultés… Bref. À son égo (on reviendra sur ce sujet plus précisément). Et si on prenait du recul ?

Mon exemple : quand quelqu’un m’énerve, me blesse (ou simplement que je croise quelqu’un dont la tête ne me revient pas), je me dis que cette personne a sûrement quelque part une famille et des amis qui l’aiment, tiennent à lui et avec qui il/elle se comporte avec amour et respect. Je me dis aussi, dans la mesure du possible, que cela ne sert à rien de nourrir du ressentiment et de la colère envers cette personne, je préfère laisser de la place, de l’énergie et du temps à l’amour dans ma vie !

 

 

J’ai bien conscience que tout cela est un peu fouillis mais l’idée est d’y piocher ce qui vous parle le plus… Et de vous lancer !
Si c’est difficile au début, c’est tout à fait normal : il faut s’armer de patience et laisser le temps au cerveau de changer de gymnastique et d’automatisme. Comme pour changer une mauvaise habitude ! 😉

 

 

2 commentaires sur “Mettre plus d’amour dans sa vie

  1. Ouiiiiii !!! J’approuve complètement ce billet, et d’ailleurs j’en recommande la lecture car il fait du bien au moral 😀
    Je trouve que l’idée de »’un petit changement aux grandes et belles conséquences, y a rien de tel pour booster 🙂

    Merci Sophie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.